Comment se passe le permis de conduire en Belgique ?

Le permis de conduire est une autorisation donnée à un individu lui permettant de conduire différents véhicules selon la catégorie obtenue. Par ailleurs, comme dans tout État, l’obtention du permis de conduire demande le respect de quelques conditions et une étape de formation. Dans cet article, vous y verrez les étapes à suivre pour obtenir son permis de conduire en Belgique.

Les conditions requises pour l’obtention de permis de conduire en Belgique

Pour obtenir un permis de conduire belge, plusieurs conditions sont demandées par les autorités belges. Il s’agit au préalable des conditions d’âge, de résidence et aussi médicales.

Que faut-il dire sur les conditions de résidence ?

Pour parvenir à obtenir un permis de conduire en belgique, il est nécessaire de remplir les conditions de résidence. En effet, sont éligibles à un permis de conduire belge :

  • Les personnes qui sont inscrites dans le registre des étrangers, d’attente, ou de la population
  • Les étudiants qui sont inscrits pour une durée minimum de 6 mois dans un des établissements d’enseignement de la Belgique

permis de conduire en Belgique Par ailleurs, il peut arriver que l’on se retrouve dans une situation de personnes non inscrites dans une des communes belges. Ces personnes sont éligibles si et seulement si celles-ci ont en leur possession un des documents d’identité délivrés par la Belgique. Il s’agit entre autres : carte d’identité étrangère ou belge, carte de séjour d’un ressortissant de l’UE, attestation d’immatriculation, certificat d’inscription au registre des étrangers, les cartes A, B ou encore C (titre de séjour pour étranger non Union européenne), cadre consulaire, carte d’identité spéciale, etc.

Que dire sur les conditions médicales ?

Le candidat est dans l’obligation de procéder à la signature de déclaration sur l’honneur qui est figuré au verso de la demande de permis de conduire provisoire. De ce fait, il atteste qu’à sa connaissance, il ne souffre non seulement d’aucune affection mentionnée par l’annexe 6 de l’arrêté royal, mais aussi de défaut physique. Ce qui revient à présenter une attestation médicale.

Quelles sont les conditions d’âge requises ?

En ce qui concerne les conditions d’âge requis pour l’obtention du permis de conduire en Belgique, il faut avoir nécessairement seize ans avant de prétendre se lancer dans l’obtention de n’importe quelle catégorie. Voici quelques exemples :

  • 16 ans pour le permis de conduire de catégorie AM et G
  • 18 ans pour le permis de conduire de catégorie A1, B, C1, C1+E et B+E
  • 21 ans pour le permis de conduire de catégorie C, C+E, D1, D+E, etc.

 Déchéance du droit de conduire

Pour procéder à l’obtention d’un permis de conduire Belgique, il ne peut pas y avoir de déchéance du droit de conduire en cours pour la catégorie désirée par l’intéressé. Lorsque le candidat est déchu pour la catégorie souhaitée, il convient de préciser que la déchéance doit obligatoirement être terminée. De même, les examens de réintégration qui étaient auparavant imposés par le juge doivent être réussis. En effet, le candidat doit procéder à la signature de la déclaration d’absence de déchéance du droit de conduire. Il faut rappeler que cette déclaration est située au verso de la demande du permis de conduire.

Que faut-il savoir sur l’examen théorique et pratique du permis de conduire en Belgique ?

Pour avoir en sa possession un permis de conduire national belge, il est d’une importance capitale que le candidat passe non seulement l’examen théorique qui consiste à bien connaître les différentes thématiques du code de la route, mais aussi un examen pratique ou en être dispensé. 

  • Examen théorique : la réussite de l’examen théorique pour l’obtention du permis de conduire belge doit être faite pendant une durée de moins de 3 ans. Par ailleurs, il convient de préciser que cette disposition n’est pas applicable à un candidat qui est dispensé que ce soit de l’examen pratique ou théorique. À titre d’exemple, un candidat qui réussit le 1er octobre 2018 son examen théorique, il est dans l’obligation de réussir son examen pratique au plus tard le 30 septembre 2021
  •  Examen pratique : en ce qui concerne l’examen pratique, il doit être réussi moins de trois ans avant la date de la délivrance du permis de conduire. Comme exemple : un candidat qui réussit l’examen pratique le 1er octobre 2018, le permis de conduire peut-être délivré le 30 septembre 2021.

Après trois ans : bien que plus de trois ans aient été écoulés depuis l’examen pratique, lorsque le candidat procède à une demande de permis de conduire, alors ce dernier est dans l’obligation non seulement de reprendre à nouveau tout l’apprentissage, mais aussi de repasser les examens pratique et théorique. Dans le cas contraire, si ce candidat est dispensé de l’apprentissage comme le cas des permis de conduire militaire belge, européen ou étranger, il aura son permis de conduire sans aucune gêne. En effet, lorsqu’un candidat obtient un permis de conduire provisoire, il convient de préciser que ce dernier ne peut pas procéder à l’obtention d’un nouveau permis de conduire que si le  permis précédent est expiré pendant une durée minimum de 3 ans